SI7 Parrainée – Démocratie sanitaire et prise en compte des préférences dans la définition de la politique de dépistage

Des programmes de dépistage ont été mis en œuvre au niveau national. Certains points font l’objet de controverses entre experts, la balance bénéfices-risques, la qualité de l’information fournie, etc.

Différentes études visant à révéler les préférences des populations cibles en matière de dépistage et une concertation citoyenne et scientifique sur le dépistage du cancer du sein ont été menées.

L’objet est de discuter de l’intégration systématique de points de vue souvent considérés comme profanes pour élaborer et faire évoluer la politique de dépistage, sachant qu’au-delà de la proposition ou non d’un programme, il s’agit, in fine et face à l’incertitude, de décisions individuelles à prendre par les femmes et les hommes concernés, et non d’une décision d’expert ou sous un angle populationnel. Des éléments similaires pourrait être intégrés de manière systématique dans l’évaluation a priori de ce type de politique.

Modérateur : Frédéric DE BELS

Intervenants

  • Les préférences des femmes dans le dépistage du cancer du sein
    SICSIC Jonathan (CLB, Lyon)

null

  • Les préférence des professionnels vis-à-vis des mesures incitatives en matière de dépistage
    FRANC Carine (Université Paris-Dauphine)

null

  • Le processus de concertation citoyenne et scientifique sur le dépistage du cancerdu sein et le plan d’actions qui en a résulté
    DE MONTGOLFIER Sandrine, CATAJAR Nathalie (INCa)